Home / Les dernières actualités / 1942-1945 : les dirigeants alliés ne croyaient pas aux « chambres à gaz »

1942-1945 : les dirigeants alliés ne croyaient pas aux « chambres à gaz »

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
23 mai 2021

 

L’origine du duo « six-millions-chambres-à-gaz » (3/7)

A partir de 1942, des nombreuses informations venues de Pologne et d’URSS accusèrent les Allemands d’exterminer les Juifs en les gazant. Mais à l’Ouest, les dirigeants n’y accordèrent aucun crédit. Dans cet épisode, Vincent Reynouard le démontre et explique pourquoi ni Roosevelt ni Churchill n’étaient dupes de ces histoires.

Plan de l’épisode :

1. Des vieux bobards recyclés
2. Août 1943 : les Alliés refusent de parler des « chambres à gaz »
3. Août 1944 : la propagande soviétique exploite le bobard des « chambres à gaz »
4. Août 1944-mars 1945 : pourquoi, à l’Ouest, les dirigeants alliés n’accordèrent aucun crédit à la propagande soviétique
a. Les clichés aériens d’Auschwitz pris et analysés par les Alliés
b. Des analystes qui n’ont vu aucun massacre de masse : les explications ineptes des historiens
c. Les analystes n’ont rien vu parce qu’il n’y avait rien à voir
d. Les « chambres à gaz » : un bobard de la propagande soviétique destiné à galvaniser les soldats de l’Armée rouge

Commentez la vidéo sur EELB.su