Home / Les dernières actualités / Au G7, Macron exige des nations occidentales qu’elles donnent leurs réserves d’or pour financer l’Afrique

Au G7, Macron exige des nations occidentales qu’elles donnent leurs réserves d’or pour financer l’Afrique

Captain Harlock
Démocratie Participative
11 juin 2021

Ce type est fou.

Cliniquement.

Or.fr :

De retour au travail après avoir été giflé mardi par un individu lors d’un déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse en amont des sommets du G7 et de l’OTAN.

Dans le prolongement des commentaires formulés plus tôt en mai, lorsque M. Macron a accueilli les dirigeants africains et les responsables des prêteurs multilatéraux pour trouver des moyens de financer les économies africaines touchées par la pandémie de Covid-19 et discuter de la gestion de la dette du continent en milliards de dollars, le président français a fait une suggestion intrigante sur la manière de financer le plan de sauvetage.

« La singularité de l’Afrique c’est qu’elle n’a pas les moyens financiers aujourd’hui de protéger et de relancer son économie, comme l’ont fait tous les autres continents », a souligné en mai sur RFI le ministre français des Finances, Bruno Le Maire.

Les chefs des finances mondiales ont accepté en avril d’augmenter les réserves (DTS) du Fonds monétaire international de 650 milliards $ et de prolonger le gel du service de la dette pour aider les pays en développement à faire face à la pandémie, bien que seulement 34 milliards $ seront alloués à l’Afrique.

« La France veut aller beaucoup plus loin en réaffectant les DTS destinés aux pays développés au profit des pays africains« , a indiqué un officiel français aux journalistes.

D’après Emmanuel Macron, un « new deal » est nécessaire pour l’Afrique afin d’apporter au continent une bouffée d’air frais.

Aujourd’hui, le président français a appelé les membres du G7 à trouver un accord dans le cadre des efforts visant à redistribuer 100 milliards $ de DTS du FMI aux pays africains.

Alors, comment financer le plan de sauvetage ?

En conférence de presse, M. Macron s’est dit prêt à vendre des réserves d’or pour financer le sauvetage des économies africaines.

« Le rendez-vous du G7 doit permettre d’obtenir cet accord historique avec comme objectif d’avoir au moins 100 milliards de droits de tirage spéciaux qui vont vers l’Afrique. C’est un début essentiel. Ce mécanisme devrait être complété par un accord pour vendre aussi une partie de nos réserves d’or et financer ses investissements. Pourquoi ? Parce que les réserves d’or du FMI ont augmenté en valeur au bénéfice de la crise. Parce que l’or a été une valeur refuge. Utilisons ce surprofit pour justement le donner aux pays les plus pauvres, en particulier africains, qui en ont aujourd’hui besoin. Pas dans 20 ou 30 ans, aujourd’hui », a déclaré le président.

Ce n’est plus possible.

Ce dingue est prêt à tout pour exister en se livrant à la plus ignoble démagogie auprès des nègres, que ce soit ceux qui prolifèrent en France ou les autres.

Il n’a même pas été foutu d’empêcher le Mali de devenir un bastion djihadiste et il prétend administrer le reste du continent aux frais des nations blanches.

Depuis que Macron est à l’Elysée, la France s’est endettée à un rythme terrifiant pour financer la gabegie généralisée. Sur la seule année passée, entre la série de confinements catastrophiques et les emprunts titanesques qu’il a signé, la France a accru sa dette de 500 milliards d’euros.

Regardez vous-même, dès 2017 il s’est mis à bouffer la baraque à une cadence sidérante.

Et la situation était déjà catastrophique sous Hollande.

Après avoir chargé les reins des contribuables français de 500 milliards d’euros en un temps aussi court, sans parler des intérêts et de la chute du PIB, Macron veut désormais vendre non seulement l’or français, ou le peu qu’il en reste, mais encore celui de l’Europe et des Etats-Unis pour un projet grandiose : payer des centaines de millions de nègres d’Afrique à baiser et dormir.

Ce cintré se prend pour Napoléon avec les idées de l’Abbé Pierre.

Mais derrière lui, c’est la France affligée de sa négrophilie rabique qui menace le reste du monde civilisé.

Tant que l’Etat Français tiendra debout, nous passerons d’une crise de palud négrificateur à une autre. Tout sera prétexte à nous hameçonner pour ces cons de nègres.

La France est obsédée par l’Afrique. Ou plus exactement par le nègre. C’est sa religion.

Des Baltes aux Finlandais en passant par les Slovaques et les Serbes, pas un peuple d’Europe n’aura à subir le harcèlement de ce type pour qu’ils se vident de leur énergie en faveur de ce milliard de nègres proliférant.

La France doit être stoppée, d’une manière ou d’une autre.

C’est une question de survie raciale en Europe.

Commentez l’article sur EELB.su