Home / Les dernières actualités / Calvados : en situation irrégulière, le trafiquant d’héroïne congolais Albert Molebe pourra rester en France car sa famille y est déjà installée

Calvados : en situation irrégulière, le trafiquant d’héroïne congolais Albert Molebe pourra rester en France car sa famille y est déjà installée

Leutnant
Démocratie Participative
08 mai 2021

La République est impitoyable avec les trafiquants de drogue.

Et « en même temps » elle fait tout pour les protéger.

La Manche Libre :

Fin décembre 2020, une personne dénonce un trafic de stupéfiants au 23 du Boulevard Leroy à Caen. Les policiers attendent qu’un client ressorte et lui demandent le nom de son vendeur.

La perquisition surprend Albert Molebe, 19 ans, avec 3 139 € en espèces, et son frère en train de peser de l’héroïne.

En renvoi de comparution immédiate, le jeune homme écope de 12 mois de prison auxquels s’ajoutent la révocation d’un sursis de 5 mois. En situation irrégulière, il est interdit du territoire français pendant 5 ans. Le jeune homme interjette un appel partiel, sur la dernière sanction.

Le 5 mai, devant la cour d’appel de Caen, l’avocat général Marc Faury note que les peines requises étaient de 3 ans ferme et 10 ans d’interdiction de territoire. Il suggère une interdiction du Calvados.

La défense rappelle qu’il n’a pas d’autre famille que sa mère et ses frères et soeurs, tous en France, et en situation régulière.

Il est finalement interdit de séjour dans le Calvados pendant 3 ans mais pourra rejoindre son frère aîné à Cherbourg.

C’est ce qui s’appelle lutter contre une guerre implacable contre le trafic de drogue et l’immigration clandestine.

Heureusement que Moussa Darmanin et Éric Dupond-Moretti sont là pour faire régner la loi et l’ordre.

Commentez l’article sur EELB.su