Home / France / Ces « traques aux forcenés » hyper médiatisées visent à préparer le public à l’élimination d’opposants blancs

Ces « traques aux forcenés » hyper médiatisées visent à préparer le public à l’élimination d’opposants blancs

Captain Harlock
Démocratie Participative
02 juin 2021

 

La chaîne du milliardaire israélien Patrick Drahi médiatise à outrance des chasses à l’homme dont le profil est toujours le même : des hommes blancs vivant en zones rurales, isolés, armés et présentés comme fous, si possible en mauvais rapport avec leur « ex femme » et/ou adeptes du « survivalisme ».

Cette médiatisation n’est pas le fruit du hasard.

L’objectif est d’habituer le public à des chasses à l’homme à grande échelle qui peuvent se terminer selon différents scénarios, y compris l’élimination pure et simple comme dans les Hautes-Alpes aujourd’hui.

Il n’y a rien de plus simple que de mêler médiatiquement des cas d’authentiques forcenés avec ceux de cibles politiques présentées comme « armées » et « retranchées chez elles ». Une des tactiques est d’éliminer une famille entière avant d’accuser la cible de l’avoir fait. Personne ne pourra jamais savoir ce qui s’est réellement passé. Des professionnels peuvent facilement maquiller une scène de ce genre.

Ce que BFMTV fait en ce moment, c’est de banaliser les éliminations ciblées du type de celles perpétrées par Israël.

Le gouvernement d’occupation juif se prépare activement à une lutte contre-insurrectionnelle dans les zones de peuplement blanc – typiquement les campagnes.

Le terrorisme d’état va devenir la norme en France. C’est la phase militarisée de ce que l’on a connu avec les Gilets Jaunes.

Si vous voyez des influenceurs qui font de la retape pour ce genre d’opérations, vous pouvez être certain qu’ils reçoivent des ordres du ministère de l’Intérieur pour préparer le terrain et vendre aux goyim ces campagnes d’élimination pilotées par les juifs.

Commentez l’article sur EELB.su