Home / Les dernières actualités / « La corde est-elle française ? » : le militant LGBT Julien Odoul s’amuse du suicide des paysans français aux côtés de cadres RN hilares

« La corde est-elle française ? » : le militant LGBT Julien Odoul s’amuse du suicide des paysans français aux côtés de cadres RN hilares

Captain Harlock
Démocratie Participative
05 juin 2021

Julien Odoul est non seulement un homosexuel repoussant, mais c’est aussi et surtout un crétin sans scrupules.

Le Bien Public :

À deux semaines des élections régionales, la polémique risque de faire du bruit. Nos confrères de Libération déclarent ce vendredi avoir eu accès à un enregistrement d’une réunion interne du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Au sujet des suicides dans le monde agricole, la tête de liste du parti Julien Odoul aurait lancé en référence aux pendaisons dans des hangars : « Est-ce que la corde est française ? ».

Une sortie qui n’a pas manqué faire réagir la classe politique. La présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay a déclaré sur Twitter : « Faire campagne n’autorise pas le manque de respect envers tous. La juste rémunération de nos agriculteurs devrait tous nous mobiliser. »

De son côté, Gilles Platret, le candidat LR aux régionales, appelle Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, à ne plus soutenir « cet individu ».

Julien Odoul n’a pas manqué à son tour de s’emparer du réseau social Twitter. « Depuis la sortie d’un sondage me donnant largement en tête des régionales, les boules puantes d’un système pris de panique sont lâchées : volonté de salir avec une vidéo vieille de 14 ans, enquête sur mon domicile à Sens, des accusations ignobles. Et demain ma chambre à coucher ? »

Le candidat du Rassemblement national dénonce, auprès de nos confrères du Journal de Saône-et-Loire, une « campagne dégoûtante ». « Ma seule réponse, c’est mon action en faveur des agriculteurs de la Région. Libération est en mission pour détruire le RN. »

Le plus édifiant, c’est qu’aucun autre parti du système n’oserait se permettre de telles sorties, même en petit comité. Tout simplement parce que cela ne viendrait à l’idée de personne de s’amuser du suicide des agriculteurs, sauf au sein de la frange la plus extrême du mouvement animaliste.

Dans la foulée, Odoul a annoncé porter plainte contre Libération pour « diffamation ».

Contacté ce vendredi soir par nos confrères de l’Est Républicain, Julien Odoul a annoncé vouloir déposer plainte contre le directeur de la publication de Libération et contre l’auteur de l’article l’incriminant, qu’il considère « diffamatoire », et « plus globalement contre l’acharnement médiatique » dont il estime être l’objet de la part de nos confrères « depuis la publication du sondage » le créditant de 30 % d’intentions de vote au premier tour.

Interrogé sur les propos controversés, auquel nos confrères ont eu accès, Julien Odoul a répondu : « Je ne l’ai pas eu, on a refusé de me le transmettre. On m’a dit qu’on le décrypte relativement mal, qu’il y a des bribes de conversation et que c’est très confus […] Mais je n’ai jamais dit les choses dont on m’accuse. Je ne me rappelle pas du tout de ces échanges et de ces discussions. »

Libération avait bien entendu prévu le coup.

Ils ont diffusé l’audio.

Imaginez que ce gogo dancer est la tête de liste RN en Bourgogne – Franche Comté avec le plein appui de Marine Le Pen.

Fort heureusement pour lui, il est soutenu par la base patriote.

L’opportunisme de Marine Le Pen fera le reste. Elle misera sur le fait que les électeurs ont 20ko de mémoire et qu’ils voteraient pour une chèvre du moment qu’elle a l’investiture RN.

La plus grande force de la démocratie, c’est qu’elle repose sur un carburant disponible en quantités illimitées : la stupidité des foules.

Commentez l’article sur EELB.su